Blogue

La température de vos bureaux… sources de conflit?

Saviez-vous qu’une mauvaise gestion de la température de vos bureaux peut être un irritants chez vos employés. Évidemment, il est difficile, voire impossible, de plaire à tout un chacun lorsqu’il est question de température. Il est important de considérer qu’un milieu de travail où la température est trop élevée augmente la fatigue et qu’un endroit trop froid diminue la concentration des employés et les rend agités. Bref, afin de ne pas nuire inutilement à leur productivité, il est important d’offrir à vos employés un confort thermique convenable.

Qu’est-ce que le confort thermique

Le confort thermique se traduit par une température ambiante pouvant satisfaire la majorité des employés. L’humidité relative et la circulation de l’air sont également des facteurs déterminants pour atteindre un niveau convenable de confort thermique, importants tant pour le moral que pour la productivité.

 

Quelle température devrait-on maintenir au bureau?

L’Association canadienne de normalisation (ACNOR) recommande de maintenir la température d’un bureau entre 21 et 23 °C (69 à 73 °F) et l’humidité relative à 50 %, tout en réduisant si possible la circulation de l’air. L’été, lorsque les températures extérieures sont plus élevées, il est recommandé de garder la température de l’air conditionné légèrement plus élevée dans le but de minimiser l’écart entre l’intérieur et l’extérieur.

Le tableau ci-dessous illustre parfaitement les effets marqués sur le confort et la productivité due aux écarts de température :

  Température ambiante

24 °C (75 °F) Les gens ont chaud; ils deviennent léthargiques et somnolents.
22 °C (72 °F) C’est la température intérieure idéale à longueur d’année pour les personnes sédentaires.
21 °C (70 °F) C’est la température qui convient le mieux au travail intellectuel.
18 °C (64 °F) Les personnes physiquement inactives commencent à grelotter et celles qui bougent se sentent bien.

 

Cette norme de l’ACNOR prévoit une série de mesures contribuant au bien-être physique des travailleurs. Si vous tenez compte de ces facteurs dès la conception de votre environnement de travail notamment dans le choix d’un système de ventilation efficace et d’un bon fenêtrage, vous serez en mesure d’assurer le confort thermique et de prévenir le syndrome des bâtiments malsains.

 

La guerre de la température dans les bureaux

Selon une enquête mené parle fabricant américain de climatiseurs Andrew, 80% des employés se plaignent de la température. Ceux-ci consacreraient plusieurs minutes chaque jour à ajuster le thermostat afin d’atteindre un confort thermique idéal, soit un peu plus de 6 minutes par jour pour les hommes et plus de 8 minutes pour les femmes.

Afin d’illustrer les constats de cette étude, une infographie  nommée la «guerre de la température dans les bureaux» a été réalisée (en anglais) Cette infographie démontre que les hommes et les femmes ne semblent pas ressentir de la même manière les différences de températures. En hiver, les femmes seraient deux fois plus nombreuses à se plaindre du froid et, en été, les hommes souffrent apparemment moins de la chaleur dans les locaux des entreprises.

Andrews Sykes Office Temperature Wars infographic

Date
20 juin 2017
Articles similaires