Blogue

Planifiez votre projet de construction en 5 étapes

Vous désirez rénover vos bureaux commerciaux? Votre restaurant a besoin d’un nouvel aménagement? Le local adjacent à votre clinique est finalement libre et vous permet enfin d’envisager un agrandissement? Un projet de construction ou de rénovation commercial est toujours très stimulant, mais si vous désirez vivre une belle expérience… la clé du succès est de bien planifier votre projet. Cela vous évitera de bien mauvaises surprises, notamment les dépassements de coûts et le non-respect des échéanciers.

 

1. Déterminer vos besoins

Prenez le temps de dresser la liste de vos besoins en lien avec vos activités, les habitudes de travail de vos employés, vos irritants au quotidien, etc. Ne négligez pas de sonder vos employés puisqu’ils sont sans aucun doute les mieux placés pour vous informer des lacunes de vos installations actuelles. Afin de ne rien oublier, utiliser le Guide d’évaluation de vos espaces pour vous aider à accomplir cette première étape. Enfin, créez un dossier d’inspiration et mettez-y le style, l’ambiance, les couleurs et les textures recherchés.

 

2. Établir un budget

Dès le départ, établissez quel montant vous envisagez investir pour votre projet. À partir de cette information, les professionnels engagés pour concevoir vos plans pourront vous proposer différentes options selon vos objectifs financiers. Il est souvent recommandé de réserver de 10 à 15 % du budget pour les imprévus, les conditions de chantier et les extras de dernières minutes… couramment appelé « tant qu’à ».

Déjà à cette étape, il est recommandé de faire appel à un professionnel de la construction. Son expertise pourrait vous faire économiser des coûts importants puisque celui-ci tiendra compte d’une multitude d’éléments tels que :

  • La faisabilité des idées proposées en fonction du budget;
  • Les alternatives et les solutions économiques de qualité;
  • Les coûts indirects selon les exigences générales;
  • La planification du projet et l’optimisation de l’échéancier en fonction des délais et de la disponibilité des fournisseurs;
  • Le maintien des dispositions existantes et la remise à neuf d’éléments tels que les cloisons, les finis et les cadres et portes;
  • Minimiser autant que possible les modifications au système d’incendie, aux systèmes électriques et de ventilation puisqu’il s’agit généralement des éléments les plus coûteux d’un projet.

 

3. Confirmer le type de projet de construction

Avant de vous lancer dans des travaux, il importe de déterminer quel type d’intervention convient le mieux à vos besoins et à votre entreprise : une rénovation, un agrandissement ou une construction neuve? Notre Guide ultime rénovation, agrandissement ou nouvelle construction?  vous aidera à mieux cerner vos besoins et à prendre une décision éclairée.

 

4. Déterminer le mode de réalisation

Lorsque vient le temps de choisir un entrepreneur général, vous devez déterminer le mode de réalisation et le type de contrat qui convient à votre projet. Cinq facteurs influenceront votre décision :

  • Votre tolérance au risque ;
  • La transparence et la confiance avec votre entrepreneur ;
  • Les contraintes budgétaires ;
  • Les délais du projet ;
  • Les exigences en matière de qualité et de sécurité.

 

En fonction des facteurs énumérés ci-dessus, trois principaux modes de réalisation s’offrent à vous :

  • Construction à prix coûtant majoré avec option de prix maximum garanti ;
  • Construction à prix forfaitaire ;
  • Construction clé en main (conception-construction).

 

Afin de vous simplifier la tâche et de vous éviter un stress inutile, faites appel à un entrepreneur général utilisant le mode de conception-construction. Cette méthode consiste à rassembler sous la même équipe l’architecte, les designers et l’entrepreneur général. Cette synergie permet une meilleure communication et simplifie la coordination du projet ce qui permet de gagner du temps et de réduire le risque d’erreurs. Votre entrepreneur devient ainsi le point de contact entre vous et tous les autres professionnels. Contrairement à d’autres méthodes de construction, ce n’est pas à vous de gérer tous les contrats avec les professionnels, les sous-traitants, les fournisseurs d’équipement et les fournisseurs de matériaux, mais bien à l’entrepreneur qui s’occupera de votre projet.

 

5. Sélectionner votre équipe de réalisation

Si vous n’avez pas la chance d’avoir la recommandation d’un bon entrepreneur, il est plus prudent de vérifier si le professionnel trouvé sur Internet ou dans l’annuaire est notamment titulaire d’une licence de la Régie du bâtiment du Québec et si son dossier est vierge sur le site de l’Office de la protection du consommateur. Lors d’un entretien, assurez-vous que l’entrepreneur vous pose des questions sur votre projet et vos besoins et qu’il est en mesure d’effectuer les travaux selon vos délais. L’entrepreneur pourra ensuite rédiger un contrat selon vos plans et devis. Exigez que ce contrat soit très détaillé afin que le document reflète bien la réalité. Pour plus d’information sur les types de contrats, lisez les avantages et inconvénients des principaux modes de construction.

Vous êtes donc enfin prêt à démarrer votre projet. N’oubliez pas, l’improvisation n’a pas sa place en construction. Aussi, évitez d’engager des professionnels non qualifiés en pensant économiser. Ce genre de décision s’avère bien souvent plus onéreux puisque les erreurs coûtent majoritairement plus cher à réparer!

Date
1 décembre 2016
Articles similaires