Spacia  >  Comprendre l’état actuel du marché de la construction industrielle

Comprendre l’état actuel du marché de la construction industrielle

30 mai 2022

Plusieurs changements de tendances ont résulté des événements des dernières années. Dans le but de mieux nous situer sur l’état actuel du marché de la construction industrielle, nous nous sommes entretenus avec Étienne Marcoux, Vice-Président Associé | Courtier immobilier commercial chez Colliers

Vue d’ensemble du marché 

Comment décririez-vous le marché industriel aujourd’hui ? 

« Le marché industriel d’aujourd’hui est en pleine ébullition ! La communauté immobilière du Grand Montréal n’a jamais vu un marché avec aussi peu d’offres pour la quantité de demandes reçues. De plus, la flambée des prix est importante et imprévisible, ce qui pousse à voir des transactions de ventes et de locations à de nouveaux records à chaque quart. »

En quoi les dernières années l’ont-elles affecté ? 

« La pandémie a créé une accélération dans le marché industriel due au fait que les magasins devaient être fermés et que le commerce en ligne devenait obligatoire ou presque. L’immense demande pour des espaces industriels de grandes superficies des utilisateurs comme Amazon a fait en sorte que la plupart des grands espaces étaient comblés avant même la fin de la construction. 

L’ampleur qu’a prise le e-commerce a forcé beaucoup d’entreprises à devoir entreposer de grandes quantités d’inventaires et donc louer/acheter/construire ds grands espaces pour subvenir à la demande grandissante, comme la clientèle le désire. »

Quelles sont vos prédictions pour le prochain trimestre ? 

« Il est difficile de prévoir avec certitude ce qui va arriver, mais pour l’instant avec le nombre d’espaces disponibles presque inexistants, nous allons continuer d’être dans un marché en ébullition avec les conditions actuelles du marché. 

Aussi, avec les délais de construction qui sont de plus en plus longs, la demande des utilisateurs ne peut être comblée puisque les immeubles peuvent prendre de 6 à 9 mois voire même plus à être complété. »

Prix des loyers et fluctuation

Comment expliquez-vous l’augmentation du prix des loyers ?

« L’augmentation des coûts de construction a un grand impact sur les loyers nets puisque les investisseurs et les promoteurs qui construisent veulent un certain rendement sur leur investissement, évidemment! La rareté des espaces est un autre grand facteur de l’augmentation des prix des loyers nets ayant mené au nouveau standard de loyer net industriel de 11$/pi² jusqu’à même 13$ ou 14$ pour le trimestre en cours, selon nos prédictions. »

Comment cette augmentation affecte-t-elle le marché en général ?

« Beaucoup d’utilisateurs recevant des grosses hausses de loyer se questionnent de plus en plus à savoir s’ils vont être en mesure de faire payer la différence dans leurs coûts fixes à leurs clients, tandis que d’autres utilisateurs plus âgés songent à vendre leur entreprise et leur immeuble pour profiter de la hausse et arrêter plus tôt que de continuer dans cette période remplie de défis. »

Quelles sont vos prédictions sur la fluctuation du prix des loyers dans les prochaines années ? 

« Les loyers nets vont certainement continuer d’augmenter jusqu’à la fin de l’année et se stabiliser quand nous allons être plus prêts des loyers nets des marchés industriels de Vancouver et Toronto. Pour l’instant, c’est très difficile à prévoir puisque les loyers nets demandés de certains propriétaires augmentent chaque mois. Aussi, la capacité des locataires à payer va avoir un grand rôle dans le marché pour freiner la hausse. »

Nouvelles constructions 

Dans quels secteurs le besoin de nouvelles constructions est-il le plus criant ?  

« Sur la Rive-Nord, la Rive-Sud, à Montréal et  Laval. Bref, à peu près tous les secteurs ont une forte croissance et demande actuellement. Nous sommes sous la barre des 0.6% pour le taux d’inoccupation dans le Grand Montréal. »

Croyez-vous que les nouvelles constructions seront suffisantes pour pallier au problème de disponibilité ?

« Non. Les délais de construction étant de plus en plus longs, la demande des utilisateurs ne peut être comblée puisque les immeubles peuvent prendre de 6 à 9 mois voire même plus à être complétés. »

Quel type de bâtiment est le plus en demande ?

« Les bâtiments de 10 000 à 30 000 pieds carrés et ceux de 100 000 pieds carrés et plus. »

Taux de disponibilité

Quels sont les secteurs les plus touchés par l’indisponibilité des espaces disponibles

« Laval, la Rive-Nord et la Rive-Sud de Montréal, puis l’ouest de l’île de Montréal. »

Selon vous, quelles sont les pistes de solution pour augmenter la disponibilité des loyers ? 

« Augmenter la cadence dans la construction d’immeubles et diminuer les délais dans la livraison des matériaux de construction. De cette façon, la disponibilité des espaces serait certainement améliorée. »

Nous espérons que cette entrevue avec Mr Marcoux vous ait éclairée sur l’état actuel du marché de la construction industrielle. 

Vous avez un projet en tête ? Que ce soit une nouvelle construction, une remise à neuf, des agrandissements ou encore des rénovations, choisir la construction industrielle est une décision importante pour les entreprises. SPACIA est l’entreprise qu’il vous faut ! Contactez-nous dès maintenant !

Articles similaires

Comment calculer la superficie commerciale en pieds carrés?

22 juillet 2022

Il n’est pas facile de calculer avec précision la superficie LIRE LA SUITE

Comment choisir un entrepreneur général

Comment choisir un entrepreneur général pour un projet industriel

22 juillet 2022

Les meilleurs entrepreneurs en bâtiment ne sont pas faciles LIRE LA SUITE

Rénovation commercial

8 conseils à garder à l’esprit pour la rénovation commerciale

22 juillet 2022

Avec un ralentissement de l’économie, de nombreuses LIRE LA SUITE